Confinement en Avignon

La preuve ! Street view Rue Peyrollerie Rouge Gorge Place Pie Voie rapide

Catégories

« añoranzas »…

… cette chacarera nous dit :

« j’ai pleuré sans savoir pourquoi, pourtant je vous assure, mon cœur est dur,

mais ce jour là, j’ai craqué ».

Cet extrait m’a été envoyé ce week-end du 14 novembre, par Tamar Parada.

 

2 commentaires pour « añoranzas »…

  • bernard

    je suis allé sur wikipédia
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Chacarera
    et j’ai donc appris ce qu’est cette danse.
    j’aurais aimé connaître les paroles en français de cette belle chanson

    merci pour cette poésie d’ailleurs en plein novembre attristé

  • Michèle Chazeuil

    Le 13 novembre 2015 au soir, sept attaques terroristes islamistes simultanées plongeaient la capitale dans un bain de sang et des scènes de guerre inédites en France depuis la Seconde guerre mondiale. Que s’est-il passé ce soir-là ? Où en est-on de l’indemnisation des victimes et où en est la justice ? Le point.

    Dix mois après l’attentat contre « Charlie Hebdo » qui a fait 12 morts le 7 janvier 2015, suivi le 8 janvier de la fusillade de Montrouge (une victime, une policière) et le 9 de la double prise d’otages de l’Hyper Cacher, à la porte de Vincennes (quatre morts, tous juifs), un commando de dix terroristes islamistes débarque le vendredi 13 novembre 2015 au soir à Paris et à Saint-Denis (Seine Saint-Denis).

    Trois attaques quasi simultanées, revendiquées par l’organisation terroriste État islamique, font 131 morts et 413 blessés, en plusieurs points la capitale française et Saint-Denis, aux abords du Stade de France, à des terrasses de restaurants et dans la salle de concerts du Bataclan, semant la terreur dans la capitale.

Envoyer un commentaire