Confinement en Avignon

La preuve ! Street view Rue Peyrollerie Rouge Gorge Place Pie Voie rapide

Catégories

Lire Kleist

« Portrait de Kleist » – André Masson, 1939 © ADAGP, Paris 1996

Ma lecture de Heinrich von Kleist (1777-1811) est le fruit de longues années de fascination pour son œuvre et pour le personnage énigmatique qui se profile à travers elle, en particulier à travers l’œuvre théâtrale. Cette lecture donne accès à l’analyse de son écriture, de sa langue, dans un espace qui se situe au carrefour de la littérature, de la linguistique et de la psychanalyse…

Ma Recherche

La pierre angulaire de ma recherche sur l’écriture de Heinrich von Kleist est un texte de 65 pages d’Isidor Sadger (du 5 mai 1909), publié dans Grenzfragen des Nerven-und-Seelenlebens.

Cette recherche s’est déroulée en trois étapes :

1989 : Heinrich von Kleist par l’École de Comédiens de Nanterre-Amandiers. Cette recherche a été effectuée avec les classes de Pierre Romans et Patrice Chéreau, de Nanterre au Festival de Berlin en passant par leur résidence à la Chartreuse de Villeneuve-les-Avignon et le Festival d’Automne à Paris de cette année-là. (Mémoire de maîtrise, université Paul Valéry, Montpellier)

1992 : La Penthésilée de Kleist ou la perversion d’une tragédie. Cette seconde recherche a été menée à partir de vingt-cinq mises en scène de Penthésilée, en Europe, de 1945 à 1992. (Mémoire de DEA, université Paul Valéry, Montpellier)

1996 : La perversion dans l’écriture de Heinrich von Kleist. Ce travail a consisté en une analyse de l’écriture (Schreibweise) de Kleist à partir d’une grille psychanalytique appliquée à l’intégralité de son œuvre. (Thèse de doctorat, université Paul Valéry, Montpellier)

Les conférences

Les ateliers

  • En Mars et en avril 2006, « Chantier Penthésilée » prend toute sa place dans le cadre d’une manifestation plus générale intitulée « Radical » et qui regroupe danse, musique et théâtre.
  • « Du texte à la représentation » : Conférence à l’Espace Pier Paolo Pasolini (Valenciennes) le 2 avril dans le cadre de « A l’endroit A l’envers – Matériau-Penthésilée 2005 ».
  • « Représenter l’irreprésentable » à propos de Penthésilée d’après Heinrich Von Kleist. Colloque à l’Espace Pier Paolo Pasolini (Valenciennes) le 27 mars 2004.

Heinrich von Kleist

Mes publications

  • « La perversion dans l’écriture de Heinrich von Kleist » 1998
  • Michèle Jung « Die Perversion in der Schreibweise Heinrich von Kleists » : Beiträge zur Kleist-Forschung. Kleist- Gedenk- und Forschungsstätte Frankfurt (Oder), 1998, Seiten 207-211.
  • Collectif « Lire Kleist aujourd’hui » : Actes du colloque franco-allemand 20-21-22 novembre 1996. Montpellier (France). Éditions Climats.

Envoyer un commentaire