Die Kinderzeiten…

claude-et-moi avec Néné avec tante Suzanne image3-redim image2-redim avec mémère Denise

Catégories

Le tango sur le divan…

où pire... redim

L’Argentine n’est certes pas le berceau de la psychanalyse, mais elle n’en est pas moins aujourd’hui l’un de ses terreaux les plus féconds. Preuve de l’importance des « psy » dans la capitale argentine, un des quartiers de la ville, autour de la Plaza Güemes, est surnommé « Villa Freud » tant la densité des praticiens y est élevée, et un café, sur cette place, porte le nom de Sigi (!). Comment expliquer un tel engouement ? Pourquoi tant d’Argentins sur le divan ou en thérapie de groupe ? Pays d’immigrés européens, marqué par la question de l’identité ; pays à l’histoire complexe, instable, plongeant sa population dans l’incertitude quasi-permanente (qu’elle soit économique ou politique), l’Argentine offre aux disciplines d’analyse de l’esprit un terrain conquis. Dans la première ville d’Argentine, on danse le tango et on lit Jacques Lacan, qu’on y soit psychanalyste ou psychanalysant.

Le tango dansé contient des ressources de développement personnel ainsi que thérapeutiques. Danser le tango est source de mieux-être, tel un voyage initiatique dans les secrets de l’intime. Nous souhaitons, au long de ce séminaire 2016, le mettre sur le divan…

Bibliographie 

– Jacques Lacan. Séminaire XIX… ou pire, 15 mars 1972.

– Communication présentée au festival Vertige Tango de l’association Mordida de tango, avril 2009, publiée dans la revue de l’association, « La morsure déchaînée ». L’écriture – Psychanalyse et Art | Martine Estrade | Literary Garden.

– Revue « Tout Tango »

– Virginia Hasenbalg. « Entre l’homme et la femme, le tango ».

Ce séminaire aura lieu tous les premiers mercredis du mois
chez Michèle Jung en Avignon
Première séance le mercredi6 janvier 2016 à 20 heures
Contact : Michèle Jung : 06 02 53 31 68
michele.jung@kleist.fr

1 commentaire pour Le tango sur le divan…

Envoyer un commentaire